Aller sur le site de l'ADC de Lorraine Association de Défense des Consommateurs de Lorraine
 
Qui sommes-nous ?

A bout de patience Scandales Inepties Insolites Les erreurs des consommateurs Tableau d''honneur

Cette société agit exactement comme ARISTOPHIL. Elle propose le même type de placement en intégrant sa marge dans le prix de vente. La plus grande prudence est de mise.

On tente de nous convaincre que nos compteurs électriques sont bons pour la casse... La facture de 8 milliards d'€ qui se profile à l'horizon n'est pas acceptable. On pourra aussi savoir à quelle heure vous prenez vos douches ! Vous devrez en plus payer pour savoir combien vous allez économiser mais dans un futur lointain !

Cette société proposait un placement en livres anciens et offrait une rémunération importante. Le développement de l'enquête pénale semble lourde de conséquences. Forte de ses 37 ans d'existence, l'ADC LORRAINE se mobilise.

La revente des oeuvres est une préoccupation de tous les consommateurs. Cette page va vous donner des nouvelles. Cela concernera tant les contrats AMADEUS que l'évolution de la situation pour les indivisions tant la situation est complexe ! Nous pouvons associer les clients de la société ARTECOSA à notre proposition.

Listes des dernières archives :
21 Mars 2017 : STOCK DIAMOND LIMITED : Les ennuis judiciaires
04 Mars 2017 : VOSGELIS : le contrat SERENELIS !
30 Novembre 2016 : Placements en oeuvres anciennes : Le dossier de l'ADC LORRAINE
03 Novembre 2016 : FRANCE CUIR : Les bons conseils de l'ADC LORRAINE
24 Octobre 2016 : VIRGIN MOBILE : L'arrêt de l'activité !

Responsable Juridique : Guy Grandgirard - Copyright © Association de Défense des Consommateurs de Lorraine - 2014 - Hébergeur : OVH